Libellés

René Bazin : La Lorraine face à la République laïque : Baltus le Lorrain

Les trois frères Baltus - le paysan, le prêtre et l'instituteur - sont confrontés à l'invasion allemande en 1914. Nicolas Baltus, fils de l'instituteur, est incorporé de force (la Lorraine est sous le joug prussien depuis 1870) et envoyé sur le front russe. Mais Verdun, en 1916, oblige les envahisseurs à envoyer des renforts, et Nicolas meurt d'une balle française...
Mort? Disparu? sa pauvre mère en perd la raison, et après la victoire, continuera de l'attendre.
1923 : le gouvernement français, après le "trêve" de la guerre, reprend son programme anti-clérical des années Ferry, et fait comprendre aux provinces libérées du joug allemand qu'il faut "normaliser" leur situation.
Au-delà du drame familial (celui des « malgré nous »), c’est donc le récit, dramatique, de la lutte qui dresse, contre la tentative de laïcisation de l’école, en Lorraine comme en Alsace, la population restée foncièrement catholique – et française, malgré quarante années d’occupation pan-germaniste. On sait comment cette levée de boucliers fit reculer le gouvernement, et aboutit au maintient du concordat, toujours en vigueur de nos jours.

250 pages, format 14x20 cm. Réf. A018

19 € (port offert, en cas d'achat d'un deuxième titre de ce catalogue).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire